Accueil
Nos conseils pour préparer sa retraite

La magie des intérêts composés qu'est-ce-que c'est ?

Nous vous expliquons simplement la notion complexe d'intérêts composés.
14/10/21
Marie Janoviez
6
MINUTES

Nous vous l'avons dit et redit, commencer tôt même petit est un avantage énorme lorsque l'on parle de retraite. Oui mais pourquoi ? 

L'une des réponses à cette question tient à la définition même de ce que l'on appelle les intérêts composés. Maîtriser cette notion revient presque à comprendre une formule magique. 

Les intérêts composés, qu'est-ce que c'est ?

Lire notre article La 8e merveille du monde : les intérêts composés pour en savoir plus.

Transcription de la vidéo

Bonjour à tous, on est ravi de vous retrouver sur notre chaîne Caravel pour vous parler des intérêts composés. Les intérêts composés qu'est ce que c'est ? Et surtout pourquoi sont-ils magiques ? Einstein aurait dit que les intérêts composés étaient la plus grande force de tout l'univers.


On vous l'a dit et redit commencer tôt même petit est un avantage énorme lorsqu'on parle de retraite. Mais vous avez dû vous demander pourquoi ? L'une des réponses à cette question tient à la définition même de ce que l'on appelle les intérêts composés. 


En fait, maîtriser cette notion revient presque à comprendre une formule magique. 

Alors les intérêts composés qu'est ce que c'est ? Selon Wikipedia, source évidemment vérifiée, un capital est placé à intérêts composés lorsque les intérêts de chaque période sont incorporés au capital pour l'augmenter progressivement et porter intérêt à leur tour. 

En d'autres termes l'argent que vous avez placé en année N va vous rapporter des intérêts. En N + 1, les intérêts vont être calculés sur votre capital plus les intérêts qui ont été générés en année N.


On obtient du coup un effet boule de neige, puisque vos intérêts générés vont vous permettre d'augmenter vos intérêts futurs. Petit à petit donc, les sommes générées s'accumulent et grandissent d'elles-mêmes. On a essayé d'être le plus clair possible mais voyons cela avec un exemple, c'est toujours plus parlant.


Si vous avez placé 100 euros avec un rendement de 5% en année 1, à la fin de cette année vous aurez gagné 5 euros. Jusque là vous me suivez c'est facile. A la fin de la deuxième année sans avoir rien placé de plus vous aurez la somme de 110,25 euros.

En année 10 vos 100 euros placés seront devenus 162,90 euros par la seule force des intérêts composés. Imaginez alors quand on applique ce calcul sur quelques milliers d'euros c'est juste exponentiel.


Au contraire des intérêts composés, notion que vous maîtrisez maintenant tout à fait, il y a les intérêts simples. Dans le cas d'un intérêt simple pour vos 100 euros placés en année N vos intérêts perçus vont toujours être calculés sur 100 euros, vos 100 euros de départ. Vous aurez donc 5 euros de plus chaque année. C'est-à-dire que, en année 10 votre capital sera de 150 euros au lieu des 162,90 euros avec les intérêts composés. 

Alors là vous me direz la différence n'est pas énorme. 


Mais si vous refaites ce calcul sur quelques milliers d'euros, vous comprendrez très vite l'intérêt des intérêts composés. Sacré jeu de mot ! Mais alors quel est l'ingrédient magique des intérêts composés ?


Une petite métaphore culinaire pour imager la grande force des intérêts composés. Si Einstein l'a dit c'est quand même qu'on doit tenir quelque chose. Pour que les intérêts composés exercent un réel effet de levier, sur votre épargne et votre investissement, il faut également qu'ils soient associés au temps. Si vous appliquez le calcul précédent sur une échelle de temps longue, c'est-à-dire sur un horizon retraite, vous voyez très vite que vos placements vous rapportent. Et surtout que votre argent travaille pour vous, tout seul. 


Regardons ce que ça donne sur une situation concrète. Prenons l'exemple de Camille qui commence à épargner à 30 ans. Elle part à la retraite à 62 ans et elle place 100 euros par mois pendant cette période. A son départ elle aura plus de 100 000 euros dont 61 280 euros d'intérêts générés.


Prenons à l'inverse Patrice qui commence à épargner à 40 ans. Il part également à la retraite à 62 ans et place 100 euros par mois. A son départ il aura seulement 52 000 euros c'est à dire 24 000 euros d'intérêts générés.


Il faut donc avoir en tête, que pour bénéficier pleinement de l'effet de levier des intérêts composés, il faut commencer le plus tôt possible. La régularité de vos placements et les montants épargnés auront bien sûr un impact sur le total généré, c'est certain. Mais pour ça il faut mettre en adéquation vos objectifs, avec votre gestion. 


Et d'ailleurs on est là pour discuter de tout ça si ça vous intéresse. Maintenant dernier point le calcul de ces fameux intérêts composés. La formule mathématique est la suivante et donc sur cette formule il faut prendre : n comme la durée du placement en nombre d'années


Cn le montant accumulé sur votre compte pension à l'année N, c'est à dire l'argent que vous avez accumulé au fil des années grâce à votre capital de départ et ces fAMEUX intérêts composés.

Le C0 qui est le montant initial du capital placé sur votre compte épargne.

Et enfin le i qui est le taux d'intérêt sur la durée du placement. C'est à dire que par exemple un taux de 5% s'écrira sous la forme 0,05. 


Encore une fois on va plutôt partir sur un exemple ce sera beaucoup plus simple et plus imagé. 

Si vous placez 12 000 euros pendant 10 ans avec un intérêt de 5% : vous faites le calcul 12000 x 1 + 0.05 puissance 10 et vous obtenez 19 547. Au bout de dix ans, votre capital initial de 10 000 euros aura donc fructifié de 9 547 euros. Vous aurez donc quasiment le double de la somme initiale. Gardez donc en tête que les intérêts composés sont une stratégie de placement. Elle vous permettra de faire fructifier votre argent placé et de gagner plus, et tout ça sans rien faire.


Cette vision est volontairement un petit peu simpliste. Elle vient bien sûr en complément de votre stratégie globale. Puisque les intérêts composés sont intéressants avec le temps, ils représentent un élément clé notamment dans la préparation de votre retraite.

Alors on commence quand ?


cetTE VIDeO vous a plu ? partagez lA !
Épargnez pour demain — dès aujourd'hui.
Démarrez une simulation gratuite et sans inscription
Démarrer une simulation
Plus de vidéos...
Se créer des revenus pour la retraite, en réduisant ses impôts
Tout comprendre de la retraite
Se créer des revenus pour la retraite, en réduisant ses impôts
Investir dans un fonds durable pour préparer sa retraite, une bonne idée ?
Finance Verte
Investir dans un fonds durable pour préparer sa retraite, une bonne idée ?
[Interview] “Le travail indépendant existe depuis bien plus longtemps que le salariat”- Hind Elidrissi
Tout comprendre de la retraite
[Interview] “Le travail indépendant existe depuis bien plus longtemps que le salariat”- Hind Elidrissi
[Interview] “Ce qui me motive, m’éclater en rencontrant et en apprenant” - Samuel Durand et le futur du travail
Tout comprendre de la retraite
[Interview] “Ce qui me motive, m’éclater en rencontrant et en apprenant” - Samuel Durand et le futur du travail
[Interview] "Je n'ai jamais joué autant collectif qu'aujourd'hui" - Alexis Minchella et le futur du freelancing
Tout comprendre de la retraite
[Interview] "Je n'ai jamais joué autant collectif qu'aujourd'hui" - Alexis Minchella et le futur du freelancing
[Interview] Travailler plus mais mieux, le futur du travail et de la retraite vus par Laëtitia Vitaud
Tout comprendre de la retraite
[Interview] Travailler plus mais mieux, le futur du travail et de la retraite vus par Laëtitia Vitaud
[Interview] “Un business freelance, c’est un travail d’échange de valeurs entre deux êtres humains.” - Thomas Burbidge et sa vision de l’indépendance.
Les nouvelles de Caravel
[Interview] “Un business freelance, c’est un travail d’échange de valeurs entre deux êtres humains.” - Thomas Burbidge et sa vision de l’indépendance.
Moins de 30 ans, pourquoi épargner pour sa retraite ?
Les nouvelles de Caravel
Moins de 30 ans, pourquoi épargner pour sa retraite ?