Accueil
Nos conseils pour préparer sa retraite

Prévoir sa retraite à 30 ans, absurde ? Pas si sûr.

Il n'est jamais trop tôt pour commencer à préparer sa retraite.
14/10/21
Olivier Rull
7
MINUTES

Dès que nous entrons sur le marché du travail, nous cotisons pour notre retraite. Malheureusement, malgré cela, nous perdons une grande partie de nos revenus quand nous partons à la retraite. Et nous faisons face à un futur incertain.

Nous devons donc agir de notre côté en épargnant pour financer notre retraite et nos projets de vie, ainsi que pour se constituer un matelas de sécurité. La clé est de commencer le plus tôt possible ! On vous explique la logique et comment vous projeter dans un avenir lointain.

Lire l'intégralité de "Prévoir sa retraite à 30 ans, absurde ? Pas si sûr."

Transcription de la vidéo

Prévoir sa retraite à 30 ans, absurde ? Pas si sûr.


Bonjour à tous ! Alors prévoir sa retraite à 30 ans, est-ce absurde ? Pas si sûr. 


Bonjour et bienvenue sur notre nouvelle vidéo Caravel, où l'on vous parle chaque semaine de finances personnelles, finance responsable et retraite. Aujourd'hui, on aborde un nouveau sujet sur la retraite à 30 ans : pourquoi on doit y penser et est-ce que c'est absurde ? La réponse n’est pas si évidente et peut vous étonner. Allez, on en parle maintenant. 


Alors à 30 ans, quand on est un peu jeune, on ne pense pas forcément à la retraite et on se dit qu'on s'en occupera plus tard, que ça ne nous concerne pas et que ce n'est pas du tout une priorité. Justement, revenons un peu sur ces préjugés et revenons en détail sur pourquoi est-ce qu'on devrait se sentir concerné, même quand on est jeune. Alors, parlons dans un premier temps de notre système de retraite obligatoire et de ses limites. Revenons dans un premier temps sur le calcul des cotisations obligatoires. 


En France, on doit cotiser à deux niveaux : pour notre retraite de base et notre retraite complémentaire. On vous les présente déjà dans une autre vidéo que l'on vous met en commentaire ci-dessous. Dans la plupart des cas, le montant de votre retraite de base dépend de quatre éléments : de vos revenus, de votre statut professionnel - donc si vous avez été micro-entrepreneurs, auto-entrepreneurs, chef d'entreprise, salariés - du nombre de trimestres validés et du taux de cotisation. Est-ce que vous êtes sur un taux plein ou sur un taux minoré ? Ça, on reviendra en détail sur ce que ça veut dire. 


En ce qui concerne la retraite complémentaire, donc ce n'est plus le régime de base, mais la retraite qui vous permet d'avoir des sous en plus en fonction de notre activité. Et bien, c'est un système de points, par capitalisation, qui est déjà mis en place et donc à chaque point cumulé, et en fonction du prix du point pour lequel vous avez cotisé, nous allons avoir une retraite différente. Évidemment, plus vos revenus sont élevés, plus vous accumulez des points et plus vous allez toucher d'argent à votre retraite. Pourtant, il y a une perte de revenus qui est démentielle à la retraite et on est sur un futur très incertain. 


Selon le conseil d'orientation des retraites (COR), l'organisme d'Etat, dans le secteur privé, nous allons perdre jusqu'à 60 % de nos revenus. Et le montant de nos retraites obligatoires est plafonné. Donc, d'une part, on perd des revenus, d'autre part, c'est très incertain. Il faut commencer à se poser des questions sur pourquoi on n'aurait pas commencé à cotiser de façon individuelle. Le système des retraites que nous connaissons aujourd'hui ne va sûrement pas être le même à notre retraite. Vous le savez, il y a des gros débats en ce moment, notamment avec le gouvernement d'Emmauel Macron sur doit-on réformer ce système-là ? Il y a des “pour” et des “contre”, nous ne prenons pas parti. 


Ce que nous savons, c'est qu'il faut individuellement s'y préparer. Donc prévoir le moment de sa retraite entraîne beaucoup de recherches et de calculs, c'est très incertain et en plus de ça, nous avons une manne financière qui peut tomber, notamment dans certains cas et qu'il est important de venir placer sur du long terme. Donc, venons maintenant parler de la partie épargne retraite, qui est une épargne au service de vos projets de vie. 


On l'a vu, il y a deux régimes de retraite obligatoires : le régime de base, par répartition, et le régime complémentaire, par capitalisation. Il existe un dispositif supplémentaire qui vous permet de façon individuelle, volontaire et facultative de devenir cotiser pour bénéficier de revenus complémentaires le jour où vous partez à la retraite. Le principe est simple : vous épargnez pendant votre vie active et vous récupérez à la retraite, une épargne avec des intérêts générés. Le fait est que, plus on commence à investir tôt sur ce genre de produit, plus l'épargne accumulée va bénéficier d'intérêts. On appelle ça les intérêts composés. Donc votre argent va travailler. Il va être investi sur des projets, des entreprises, qui vont faire des intérêts, des performances chaque année, qui va venir pour faire grossir l'enveloppe. 


Il est possible et fort probable qu'au cours de votre activité professionnelle, vous ayez eu plusieurs entreprises, que ce soit en tant que salarié ou en tant que dirigeant d'entreprise, et vous ayez bénéficiez des différents produits d'épargne déjà existants : des PERCO, des PERP, des plans d'épargne d'entreprise, des articles 83, des Madelin - bref, il y en a plein. Aujourd'hui, avec la nouvelle loi PACTE, mise en place par le gouvernement de 2019, il est possible de venir centraliser l'ensemble de ses contrats d'épargne dans un nouveau contrat, le PER, le plan épargne retraite individuel, qui vous permet de suivre l'ensemble de vos cotisations tout au long de votre vie active. C'est simple, le transfert se fait sur simple demande et Caravel peut s'occuper de tout. 


Donc, il est important de venir assurer votre futur avec un PER. Pourquoi ? 

Parce que 1) vous venez pallier un manque structurel et une chute de revenus futurs au moment de votre départ à la retraite. Et de 2) ça vous permet de centraliser et simplifier votre vision sur votre épargne retraite à venir. Donc de façon simple, précise et fluide. Alors, il n'y a plus d'excuses aujourd'hui pour procrastiner. 


Vous pouvez vous projeter à la retraite grâce à notre simulateur. Nous savons qu'il n'est pas évident de se projeter dans un avenir lointain, que ce n'est pas forcément des problématiques qu'on a aujourd'hui en tête et qu'on préfère voir sur les projets d'horizon beaucoup plus court. Pourtant, il est important de mettre à disposition une épargne de précaution sur ces sujets de retraite. On parle dans un article que l'on veut met en commentaire également de comment bien épargner. Donc, la règle des 50-30-20. Donc mettre 20 % de votre revenu mensuel de côté dont 5 à 10% pour des projets très long terme dont la retraite fait partie. La clé de l'épargne retraite, c'est de commencer comme on l'a dit, le plus tôt possible.

Ce qu'il faut absolument savoir sur l'épargne, c'est qu'épargner régulièrement tous les mois très tôt est beaucoup plus efficace que d'épargner des grosses sommes tardivement. Donc ça, c'est grâce aux intérêts composés et aux placements financiers, on vous explique la logique dans une autre vidéo : la retraite, une affaire de jeunes. Alors cela vous facilite la tâche, j'espère que dans cette vidéo, on vous aura bien fait comprendre qu'il est important de prévoir le montant de sa retraite, même si c'est très difficile et donc pour ça, il faut agir tôt, que l'épargne retraite est un effet de levier pour maximiser votre richesse dans des temps futurs et pour votre retraite. Et le troisième, c'est que Caravel quoiqu'il en soit sera là pour vous accompagner quel que soit votre statut professionnel, votre situation familiale ou personnelle, pour cotiser de façon efficace et efficiente à la fois pour conserver aujourd'hui votre qualité de vie et demain, la maintenir en étant satisfait. Voilà, allez, on vous retrouve la semaine prochaine pour une nouvelle vidéo, une nouvelle explication et je vous souhaite une très bonne soirée, salut.


cetTE VIDeO vous a plu ? partagez lA !
Épargnez pour demain — dès aujourd'hui.
Démarrez une simulation gratuite et sans inscription
Démarrer une simulation
Plus de vidéos...
Se créer des revenus pour la retraite, en réduisant ses impôts
Tout comprendre de la retraite
Se créer des revenus pour la retraite, en réduisant ses impôts
Investir dans un fonds durable pour préparer sa retraite, une bonne idée ?
Finance Verte
Investir dans un fonds durable pour préparer sa retraite, une bonne idée ?
[Interview] “Le travail indépendant existe depuis bien plus longtemps que le salariat”- Hind Elidrissi
Tout comprendre de la retraite
[Interview] “Le travail indépendant existe depuis bien plus longtemps que le salariat”- Hind Elidrissi
[Interview] “Ce qui me motive, m’éclater en rencontrant et en apprenant” - Samuel Durand et le futur du travail
Tout comprendre de la retraite
[Interview] “Ce qui me motive, m’éclater en rencontrant et en apprenant” - Samuel Durand et le futur du travail
[Interview] "Je n'ai jamais joué autant collectif qu'aujourd'hui" - Alexis Minchella et le futur du freelancing
Tout comprendre de la retraite
[Interview] "Je n'ai jamais joué autant collectif qu'aujourd'hui" - Alexis Minchella et le futur du freelancing
[Interview] Travailler plus mais mieux, le futur du travail et de la retraite vus par Laëtitia Vitaud
Tout comprendre de la retraite
[Interview] Travailler plus mais mieux, le futur du travail et de la retraite vus par Laëtitia Vitaud
[Interview] “Un business freelance, c’est un travail d’échange de valeurs entre deux êtres humains.” - Thomas Burbidge et sa vision de l’indépendance.
Les nouvelles de Caravel
[Interview] “Un business freelance, c’est un travail d’échange de valeurs entre deux êtres humains.” - Thomas Burbidge et sa vision de l’indépendance.
Moins de 30 ans, pourquoi épargner pour sa retraite ?
Les nouvelles de Caravel
Moins de 30 ans, pourquoi épargner pour sa retraite ?