Accueil
Tout comprendre de la retraite

Auto-entrepreneur et retraite : comment ça marche ?

Avoir une retraite quand on est auto-entrepreneur, c'est possible !
14/10/21
Marie Janoviez
4
MINUTES

Auto entrepreneur et retraite c'est compatible mais de nombreuses conditions sont à remplir.

Selon votre statut professionnel, vous allez cotisez chez la Sécurité Sociale des Indépendants (SSI) ou la caisse interprofessionnelle des professions libérales (CIPAV)

Dans cette vidéo, nous allons vous expliquer quels cotisations nécessaires pour valider des trimestres retraite et le calcul derrière votre pension retraite.

Lire la suite sur "Auto-entrepreneur et retraite : comment ça marche ?"

Transcription de la vidéo

Aujourd'hui on aborde le sujet : auto-entrepreneur et retraite, comment ça marche ?

En tant qu'auto-entrepreneur dès que vous réalisez un chiffre d'affaires positif vous payez des cotisations sociales.


Par soucis de simplification des démarches il s'agit d'un seul bloc et vous ne savez pas toujours ce qui est inclus dans le package. Est ce que votre activité vous ouvre des droits pour votre retraite ? Pour répondre à cette question il faut prendre en compte plusieurs critères. Votre type d'activité, le montant de votre chiffre d'affaires et enfin le nombre de trimestres travaillés. 


Je vais commencer par un petit rappel de la retraite en France parce que ce n'est quand même pas évident de bien comprendre comment ça fonctionne. Il y a donc un régime général et un régime de retraite complémentaire. Ils sont liés à votre statut professionnel et à la nature de votre activité. L'idée globale est que selon le montant de vos revenus vous cotisez chaque mois pour valider des trimestres et quand vous partez à la retraite si le nombre de trimestres atteint est compris entre 165 et 172 (cela dépend des éléments précédemment cités et de votre année de naissance) vous aurez droit à une retraite à taux plein. 


Ca fait plein d'informations, sur le sujet de la retraite en France on vous met le lien d'un article sous la vidéo. Votre affiliation à l'une des caisses retraite dépend de votre activité. Si vous êtes artisan, commerçant, ou profession libérale non réglementée vous êtes affiliés à la sécurité sociale des indépendants. 


Si par contre vous exercez une profession libérale réglementée vous êtes affiliés à la caisse interprofessionnelle des professions libérales. C'est l'URSSAF qui se charge de ces démarches là pour vous donc pas besoin de plus de démarches à ce niveau là, c'est ce qu'il se passe après. Votre cotisation elle dépend de votre chiffre d'affaires déclaré. 


Pour le détail des seuils je vais donc pas tout vous énumérer mais vous avez le tableau qui va apparaître et sinon vous pouvez bien sûr aller dans l'article pour prendre le temps de consulter tout ça. Je ne vais donc pas revenir sur ces différents seuils. Encore une fois cela dépend de la nature de votre activité. Par contre je vais vous donner un exemple. 


Si vous déclarez un chiffre d'affaires de 9000 euros sur l'année N, que vous exercez une profession libérale non réglementée, ça veut dire que vous aurez validé trois trimestres. 

Bon à savoir il n'est pas possible de cumuler plus de 4 trimestres par an. Donc même si vous cumulez avec une autre activité ou si vous dépassez largement les seuils vous ne pourrez pas cumuler plus de 4 trimestres sur une année.


Votre cotisation retraite en tant qu'auto-entrepreneur peut vous ouvrir des droits. C'était l'objet de ce premier point. Mais maintenant comment connaître le montant de la pension que vous pourrez percevoir.


Donc les cotisations versées tous les mois ou tous les trimestres vous ouvrent des droits si votre chiffre d'affaires est supérieur aux seuils mentionnés précédemment. 

Pour calculer la pension qui vous sera versée lors de votre départ à la retraite on prend en compte 50 % du (correction : revenu annuel moyen de vos 25 meilleures années professionnelles). 


Sachant que le chiffre d'affaires pris en compte dans ce calcul a été réduit. Il a subi un abattement d'un pourcentage : 71% si vous exercez une activité commerciale : 50% pour les prestations de service commercial et artisanal et 34% pour les activités libérales. 

Cette estimation est en fait censée refléter votre revenu réel c'est à dire votre chiffre d'affaires après déduction des charges liées à votre activité. 


Ce calcul est vrai dans le cas d'une retraite à taux plein. C'est-à-dire dans le cas où vous avez validé tous vos trimestres. Donc généralement 172 soit 43 ans. Et en plus de tout ça il existe un plafond c'est à dire que le montant des indemnités que vous pourrez percevoir à la retraite sera au maximum de 54,43 euros par jour c'est-à-dire 1632,90 euros par mois. 


En conclusion auto entrepreneur et retraite c'est compatible. Mais de nombreuses conditions sont à remplir et cela même après 43 ans d'activité et un chiffre d'affaires conséquent puisque vous aurez de toute façon des plafonds. C'est pour ça que vous avez tout intérêt quand vous le pouvez a épargner déjà de votre côté dans une perspective long terme.


Pour cela on vous parle ici de la solution du compte pension pour les indépendants vous pouvez en savoir plus en suivant le lien qu'on vous met sous la vidéo. Merci de votre écoute et à très vite !


cetTE VIDeO vous a plu ? partagez lA !
Épargnez pour demain — dès aujourd'hui.
Démarrez une simulation gratuite et sans inscription
Démarrer une simulation
Plus de vidéos...
Se créer des revenus pour la retraite, en réduisant ses impôts
Tout comprendre de la retraite
Se créer des revenus pour la retraite, en réduisant ses impôts
Investir dans un fonds durable pour préparer sa retraite, une bonne idée ?
Finance Verte
Investir dans un fonds durable pour préparer sa retraite, une bonne idée ?
[Interview] “Le travail indépendant existe depuis bien plus longtemps que le salariat”- Hind Elidrissi
Tout comprendre de la retraite
[Interview] “Le travail indépendant existe depuis bien plus longtemps que le salariat”- Hind Elidrissi
[Interview] “Ce qui me motive, m’éclater en rencontrant et en apprenant” - Samuel Durand et le futur du travail
Tout comprendre de la retraite
[Interview] “Ce qui me motive, m’éclater en rencontrant et en apprenant” - Samuel Durand et le futur du travail
[Interview] "Je n'ai jamais joué autant collectif qu'aujourd'hui" - Alexis Minchella et le futur du freelancing
Tout comprendre de la retraite
[Interview] "Je n'ai jamais joué autant collectif qu'aujourd'hui" - Alexis Minchella et le futur du freelancing
[Interview] Travailler plus mais mieux, le futur du travail et de la retraite vus par Laëtitia Vitaud
Tout comprendre de la retraite
[Interview] Travailler plus mais mieux, le futur du travail et de la retraite vus par Laëtitia Vitaud
[Interview] “Un business freelance, c’est un travail d’échange de valeurs entre deux êtres humains.” - Thomas Burbidge et sa vision de l’indépendance.
Les nouvelles de Caravel
[Interview] “Un business freelance, c’est un travail d’échange de valeurs entre deux êtres humains.” - Thomas Burbidge et sa vision de l’indépendance.
Moins de 30 ans, pourquoi épargner pour sa retraite ?
Les nouvelles de Caravel
Moins de 30 ans, pourquoi épargner pour sa retraite ?