Accueil
Nos conseils pour préparer sa retraite

Les 3 informations clés à connaître avant d'ouvrir son PER

Vous comptez ouvrir un PER ? Voici les informations à savoir pour choisir le plus adapté à votre situation !
14/10/21
Olivier Rull
16
MINUTES

La nouveau plan épargne retraite (PER) a été crée par l'Etat en 2019 pour rendre l'épargne retraite plus lisible et simple. Il propose de nombreux avantages selon votre situation et votre statut professionnel.

Nous allons d'abord voir ce qu'est le PER, puis nous allons vous aider à comprendre si c'est un produit adapté à votre profil. Et puis enfin, nous allons vous expliquer comment comprendre le contrat que vous allez signer.

Lisez l'intégralité de "les 3 informations clés à connaître avant d'ouvrir son PER"

Transcription de la vidéo

Bonjour à tous et bienvenue sur notre nouvelle vidéo les 3 informations à connaître avant de choisir son plan épargne retraite.


Comme on vous l'a déjà expliqué, la loi Pacte de 2019 tend à rendre l'épargne retraite plus simple, plus accessible, grâce à un dispositif beaucoup plus lisible, le nouveau plan épargne retraite. Plus simplement dit le PER.

Ce produit d'épargne long terme vise à regrouper l'ensemble des anciens contrats retraite qui pouvaient exister, PERP, PERCO, Madelin, Article 83, afin d'en faire un seul, qui soit beaucoup plus accessible et lisible. 

Alors que vous souhaitiez ouvrir un plan épargne retraite ou transférer vos anciens contrats retraite, pour optimiser la gestion de votre épargne, il est important de bien comprendre le produit auquel vous allez souscrire.

On vous explique aujourd'hui les principaux points a analyser avant de prendre votre décision.

Avant cela, on aimerait vous le rappeler, car on ne le répète jamais assez : le plus important est de commencer tôt. C'est la clé. 

Votre effort d'épargne sera bien moins important et votre argent "travaillera" grâce aux intérêts composés.

Mais si vous êtes déjà ici, c'est que vous le savez déjà et que vous avez parcouru un bon bout de chemin.


La première information clé à bien connaître c'est la compréhension du produit. 

Nous allons ici, revenir sur les principales caractéristiques du plan épargne retraite individuel, pour que vous compreniez bien le produit auquel vous pouvez souscrire. 

Le plan épargne retraite individuel est un produit d'épargne long terme qui vous permet de cotiser durant votre vie active, pour percevoir à partir de l'âge de votre retraite une rente ou un capital. C'est un produit flexible. Contrairement aux anciens contrats, il présente une plus grande flexibilité. 


D'une part parce que vous allez avoir le choix de récupérer votre argent sous forme de rente ou sous forme de capital. D'autre part car les conditions de déblocage sont beaucoup plus souples. En effet, le plan épargne retraite individuel vise à préparer, comme son nom l'indique, votre retraite. Cependant vous pouvez également débloquer votre argent, plus tôt, dans les cas suivants :


Le premier cas est pour acquérir votre résidence principale. 

Deuxièmement, dans le cas de l'expiration de vos droits au chômage. 

Troisièmement en cas de surendettement.

Quatrième cas, lors de votre cessation d'activité non salariée. 

Cinquième cas, l'invalidité ou le décès du titulaire, de ses enfants, de l'époux, de l'épouse ou du partenaire de pacs du titulaire. 


Ce n'est donc pas une épargne complètement bloquée, jusqu'à votre retraite, c'est une épargne qui vous permet d'anticiper les aléas de la vie tout en préparant l'avenir.


Deuxième élément, le PER est un produit avantageux dès la souscription. Souscrire à un plan d'épargne retraite lorsque l'on à 30 ans n'est pas toujours facile. On a du mal à se projeter et à anticiper même si l'on sait que c'est important. 


Vous avez beaucoup à gagner à souscrire à un plan épargne retraite tôt. Au-delà du facteur temps, qui a un impact exponentiel sur le développement de votre épargne, grâce aux intérêts composés, vous pourrez également bénéficier d'un avantage fiscal conséquent à chaque versement.


Je m'explique :

Les placements que vous effectuez sur votre compte pension ou sur votre plan épargne retraite individuel peuvent être déduits de votre revenu imposable dans le calcul de votre imposition sur le revenu. C'est -à -dire, si vous avez un revenu imposable annuel de 50 000 euros et que vous placez 5 000 euros en 2021 sur votre compte pension. Le calcul de votre imposition sur le revenu ne se fera pas sur 50 000 euros mais sur 45 000 euros. Vous avez de quoi économiser jusqu'à 2 500 euros d'économie d'impôt tous les ans.


Deuxième information clé à connaître pour le choix de votre PER : est-ce que le PER est adapté à votre profil ? Quel que soit votre statut professionnel, le plan épargne retraite individuel vous est accessible. Il pourra même vous suivre tout au long de votre vie professionnelle, et ce même si vous êtes amenés à changer de statut professionnel. 


Les éléments à regarder pour prendre des décisions éclairées sont : 

1. votre TMI, le taux marginal d'imposition

2. la répartition votre épargne actuelle 

3. votre niveau de revenu ou celui de votre foyer fiscal. 


Le taux marginal d'imposition, attention à ne pas confondre TMI et taux d'imposition. 

Le taux d'imposition c'est le pourcentage que représente l'impôt par rapport à votre revenu imposable. Le taux marginal d'imposition c'est le taux auquel est imposé la dernière tranche de votre revenu.


L'impôt sur le revenu est calculé selon un barème progressif avec plusieurs tranches.

On vous les affiche à l'écran tout de suite. Le TMI, ou taux marginal d'imposition, correspond au pourcentage le plus élevé de votre tranche. Ces tranches évoluent chaque année et nos conseillers pourront vous aider à définir la meilleure stratégie pour vous. 


Concrètement en 2021, si vous êtes imposés à 30% ou plus. Donc vous gagnez plus de 27 595 euros annuels, il est généralement conseillé de souscrire l'avantage fiscal proposé par le PER dès l'ouverture de votre contrat. Ainsi vous bénéficierez d'économies d'impôt conséquentes. 

Attention il ne s'agit pas d'un conseil d'investissement mais d'une règle générale et évidemment nous sommes disponibles pour répondre à vos questions. Si vous êtes imposés à moins de 30% et que vous gagnez donc moins de 27 595 euros, vous aurez certainement intérêt à conserver cet avantage pour le moment où vous souhaitez récupérer votre épargne.


Deuxième point la répartition de votre épargne. Ouvrir un plan épargne retraite constitue un placement sur le long terme voire le très long terme. L'argent n'est pas considéré comme liquide c'est-à-dire qu'il n'est pas disponible pour pallier à un imprévu. 


Nous vous conseillons, avant d'ouvrir un PER, d'avoir un matelas de sécurité, d'environ trois mois de salaire, sur des livrets d'épargne comme le livret A ou le livret de développement durable. Cependant, et de façon générale, nous n'avons pas besoin de beaucoup plus d'épargne de sécurité. 


C'est un défaut bien courant en France, d'avoir beaucoup d'argent sur ce type de livrets, l'argent est certes disponible, mais il ne vous rapporte quasiment rien. A titre indicatif, le livret A vous rapporte, aujourd'hui, en moyenne 0,5% par an. En considérant un profil de risque équilibré, les performances historiques des fonds sélectionnés par Caravel, sont de l'ordre de 5 à 8% annuels de rendements. Bien entendu les rendements passés ne présagent pas des performances à venir. Nous ne pouvons garantir les rendements attendus, mais ça vous donne une bonne image. 


Troisième point, votre revenu.Nous vous conseillons à l'ouverture de votre compte Caravel, de placer dessus l'équivalent d'un mois de salaire, et de mettre en place tout de suite des placements et des versements réguliers mensuels, afin de lisser le risque et de répartir votre effort d'épargne tout au long de l'année. Bien évidemment cette imposition peut être variable en fonction de votre statut professionnel. 


Vous êtes indépendant ?

Vous pouvez déduire soit jusqu'à 10 % de vos bénéfices imposables en 2021, dans une limite de 329 1000 euros ou 15 % de votre bénéfice imposable. Soit jusqu'à 4 114 euros ou 15 % du bénéfice imposable si vous êtes en dessous de la tranche. 


Vous êtes salarié ?

Vous pouvez déduire jusqu'à 10 % de vos revenus professionnels net de cotisations sociales et de frais professionnels, avec une déduction maximale de 32 909 euros en 2021. Attention, si vous choisissez de ne pas bénéficier de cette déduction d'impôt lors de votre souscription, elle sera alors répercutée à la sortie et vous ne paierez pas de taxe sur la plus value de votre placement. Encore un intérêt fiscal très intéressant.


Troisième point : un produit transférable. 

Afin de répondre aux nouveaux enjeux du monde du travail, le gouvernement français a permis de simplifier les conditions de transfert de vos plans épargne retraite. Vous pourrez donc conserver sur le même PER, toute l'épargne disponible pour votre retraite et cela même si vous changez d'activité et/ou de statut professionnel voire d'employeur. 

Afin de vous accompagner dans cette démarche, les conditions fiscales attractives sont proposées pour vous permettre d'avoir une vision 360 sur votre épargne. 


Enfin, sur les nouveaux PER, les frais de transfert sont gratuits, à partir de la cinquième année du contrat. Avant, donc de la première à la cinquième année, les frais sont plafonnés à 1 % du montant total cotisé et disponible sur votre plan épargne retraite.

Donc pensez à bien lire vos contrats, mais dans tous les cas nos conseillers seront là pour vous accompagner dans les transferts. 


Un point important : vous pouvez tout à fait avoir plusieurs PER. Par exemple si vous souscrivez un PER assez tôt et que vous ne souhaitez pas bénéficier d'un avantage fiscal à l'entrée, vous pourrez, à tout moment, ouvrir un second PER par la suite, lorsque votre taux marginal d'imposition aura évolué, afin de bénéficier de l'avantage fiscal à l'entrée, à ce moment-là.


Bien évidemment nos conseillers vous accompagnent dans vos décisions et on sera ravi de pouvoir répondre à vos interrogations. Vous pouvez dès à présent simuler vos cotisations avec notre lien vers le simulateur. 


Troisième information clé pour bien choisir son PER : comprendre le contrat que vous allez signer. Avant de signer votre contrat, il est important de bien le comprendre. 

Nous avons vu les éléments communs aux PER individuels, ainsi que les questions à se poser concernant sa situation. Voyons maintenant les différences majeures et les points de vigilance, pour comparer les différentes offres PER sur le marché.


Le premier point ce sont les frais. Il existe deux types de frais qui peuvent être appliqués : les incompressibles, que vous retrouverez sur tous les contrats et les optionnels, que vous devez absolument fuir car ils viendront plomber la performance de votre placement. 


Concernant les frais incompressibles, il existe les frais d' enveloppe, ce sont les frais que vous payez pour avoir le droit de placer votre argent dans l' enveloppe fiscale "plan épargne retraite". Ces frais sont prélevés par l'assureur ou par la banque, ils sont de l'ordre de 0,6% annuel du montant sous gestion.


Les frais de gestion, ce sont les frais correspondant à la rémunération de la société de gestion qui gère le portefeuille, votre portefeuille, pour vous, et qui optimise vos placements à votre place. Ils peuvent varier de 0,1 à 3%.


Les frais de service, ce sont les frais engendrés par la gestion de votre contrat, du développement du service, de l'assistance, de l'accompagnement et de l'expertise Caravel. Ils correspondent ici à notre commission. 


Ce sont des frais qui ont été réduits au maximum, parce-que nous proposons une solution entièrement digitalisée. Cela nous permet de réduire les coûts et de vous proposer le meilleur.


Ensuite, nous avons fait le choix chez Caravel, de placer nos décisions au cœur de votre intérêt, afin de maximiser vos gains et afin que les frais ne viennent pas plomber la performance de votre placement. 


Il existe également les frais des sous jacents. La société de gestion investit votre argent sur des supports financiers, couramment appelés fonds ou unités de compte, et chacun de ces supports dispose de ses propres frais. Ils peuvent varier de 0,1 à 3 % annuel. 


Concernant les frais optionnels, il existe les frais d'entrée ou les frais de souscription ou les frais d'ouverture. Ces frais sont complètement facultatifs et peuvent vous être facturés au moment de l'ouverture de votre contrat par l'assureur, le courtier, ou le conseiller en gestion de patrimoine. A bannir !


Il existe aussi des frais d'arbitrage, ce sont les frais prélevés par l'assureur ou le gérant lorsque vous lui demandez de vendre ou d'acheter certains titres de votre portefeuille pour en acheter d'autres. 


Les frais de sortie, ce sont les frais que vous payez lorsque vous fermez votre compte ou votre contrat avant sa date d'échéance. Ils sont optionnels et sont indiqués dans le contrat s'il y en a. Il faut bien lire votre contrat. 


Il existe aussi des frais de versements, qui correspondent au pourcentage qu'une banque, un gérant, un distributeur, un courtier, peuvent vous prélever à chaque fois que vous versez de l'argent sur votre placement.

Ils sont facultatifs et représentent un point d'attention important dans le choix du contrat. Il faut éviter tous les contrats qui vous proposent des frais de versement.


Concernant la flexibilité de l'offre, il est important que votre épargne s'adapte à votre mode de vie et non l'inverse. Vérifiez donc bien les clauses suivantes :

- Y a-t-il un montant minimum pour ouvrir mon contrat ? Si oui, de combien est-il ? 

En général ils sont de l'ordre de 1000 à 1500 euros. Caravel a négocié, pour vous, un minimum d'ouverture de 500 euros afin de s'adapter à toutes les bourses et de rendre le produit d'épargne retraite accessible à tout le monde. 


La deuxième question c'est :
- Y a-t-il un montant minimum pour les versements mensuels ?

De façon générale, ils sont de l'ordre de 100 à 150 euros par mois. De la même manière, Caravel a négocié pour les rendre accessibles dès 50 euros par mois.


Troisième question : 

- Pouvez-vous modifier sans frais et à tout moment vos versements programmés ? 

Chez Caravel c'est le cas, en un clic, depuis votre espace personnel, vous pourrez ajuster ou mettre en pause vos versements et cela sans frais. Ce n'est pas toujours le cas partout. 


En conclusion et avant de choisir et de souscrire à un plan d'épargne retraite, c'est un choix très important, il est très intéressant de se pencher sur cette question et le plus tôt possible, pour bénéficier de ses nombreux avantages.


Le PER vient en complément d'autres placements, afin d'optimiser la gestion de votre épargn et ce n'est pas à exclure. Afin de savoir si le compte pension de Caravel est fait pour vous, c'est le moment de tester notre simulateur et d'appeler nos conseillers.

Très bonne journée, à bientôt !


cetTE VIDeO vous a plu ? partagez lA !
Épargnez pour demain — dès aujourd'hui.
Démarrez une simulation gratuite et sans inscription
Démarrer une simulation
Plus de vidéos...
Se créer des revenus pour la retraite, en réduisant ses impôts
Tout comprendre de la retraite
Se créer des revenus pour la retraite, en réduisant ses impôts
Investir dans un fonds durable pour préparer sa retraite, une bonne idée ?
Finance Verte
Investir dans un fonds durable pour préparer sa retraite, une bonne idée ?
[Interview] “Le travail indépendant existe depuis bien plus longtemps que le salariat”- Hind Elidrissi
Tout comprendre de la retraite
[Interview] “Le travail indépendant existe depuis bien plus longtemps que le salariat”- Hind Elidrissi
[Interview] “Ce qui me motive, m’éclater en rencontrant et en apprenant” - Samuel Durand et le futur du travail
Tout comprendre de la retraite
[Interview] “Ce qui me motive, m’éclater en rencontrant et en apprenant” - Samuel Durand et le futur du travail
[Interview] "Je n'ai jamais joué autant collectif qu'aujourd'hui" - Alexis Minchella et le futur du freelancing
Tout comprendre de la retraite
[Interview] "Je n'ai jamais joué autant collectif qu'aujourd'hui" - Alexis Minchella et le futur du freelancing
[Interview] Travailler plus mais mieux, le futur du travail et de la retraite vus par Laëtitia Vitaud
Tout comprendre de la retraite
[Interview] Travailler plus mais mieux, le futur du travail et de la retraite vus par Laëtitia Vitaud
[Interview] “Un business freelance, c’est un travail d’échange de valeurs entre deux êtres humains.” - Thomas Burbidge et sa vision de l’indépendance.
Les nouvelles de Caravel
[Interview] “Un business freelance, c’est un travail d’échange de valeurs entre deux êtres humains.” - Thomas Burbidge et sa vision de l’indépendance.
Moins de 30 ans, pourquoi épargner pour sa retraite ?
Les nouvelles de Caravel
Moins de 30 ans, pourquoi épargner pour sa retraite ?