Accueil
Finance Verte

Performance financière et développement durable, c'est compatible ?

Investir dans des fonds durables ne veut pas dire moins de rendements. C'est même l'inverse.
14/10/21
Marie Janoviez
6
MINUTES

Investir dans des fonds durables ne se traduit pas par moins de rendement ! Justement, les fonds ESG montent en popularité ces dernières années et de nombreux études soutiennent l'idée que les investissements durables ont une meilleure performance sur le long terme et qu'ils résistent mieux face aux crises économiques et sociales.

Lire l'intégralité de l'article "performance financière et développement durable, c'est compatible ?"

Transcription de la vidéo

Bonjour à tous et bienvenue sur notre chaîne Caravel où l'on vous parle toutes les semaines de retraite, d'épargne personnelle et de finance verte. N'hésitez pas à nous dire ce que vous en pensez, si vous voulez qu'on aborde des sujets en particulier, en nous laissant des commentaires et en vous abonnant à la chaîne. 


Alors, on se demande cette semaine si la performance financière et le développement durable sont compatibles. Aujourd'hui, la notion de développement durable apparaît partout, que ce soit sur nos écrans, dans nos journaux ou même à table pendant une discussion familiale. Et on n'est pas les seuls à être obsédé par le changement climatique et la durabilité : les investisseurs et les entreprises font ainsi un pas vers un monde plus vert. Sur une durée de 10 ans, plus de 580 fonds conventionnels en Europe se sont réorientés vers des stratégies qui se basent sur le développement durable. 


Mais comment concilier performance économique et développement durable ? Le développement durable se base sur trois piliers : l'économie, la société et l'écologie. Si on regarde l'aspect théorique, plusieurs visions émergent. Celle de l'ancienne ministre norvégienne qui dit que le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs. En ce sens, ce n'est pas incompatible avec une croissance économique. 


Mais en a aussi à l'opposé Frederico Demaria, expert en écologie économique, qui nous dit que la décroissance est indispensable afin de sauver la planète. Une troisième vision présentée par un professeur de l'Université de Columbia, qui dit que la protection de l'environnement participe à la croissance économique. On a des exemples très concrets comme le traitement des eaux, le développement des énergies renouvelables et ces actions-là visent à protéger la planète et participent aussi à une croissance économique. Alors après la théorie, voyons ce qui se passe en pratique. 


En pratique, on voit de plus en plus d'initiatives écologiques qui sont partagées sur Internet, sur les réseaux sociaux, dans des articles de presse. Prenons Netflix, par exemple, qui a annoncé le mois dernier son plan "Net Zéro Carbone" d'ici à la fin 2022. Si on vous parle de tout ça, c'est parce que derrière les entreprises, c'est vous, investisseurs, qui avaient le pouvoir. L'argent que vous avez à la banque finance l'économie réelle, c'est-à-dire des projets et des entreprises. 


D'après un rapport de l'Oxfam, les banques françaises investissent plus de 70 % de votre épargne dans des investissements d'énergies fossiles. Il serait peut-être temps que ça change, non ? Pour parler investissement durable, il y a déjà une notion à bien comprendre. C'est celle des critères ESG, c'est-à-dire environnementaux, sociaux et de gouvernance. Ceux sont des critères extra-financiers et ils sont pris en compte dans l'analyse d'une entreprise. L'objectif est d'analyser les pratiques d'une entreprise et sa performance et pas seulement sur ses résultats, mais aussi sur ses pratiques. 


Si on récapitule, les critères ESG suivent des normes et des règles strictes, qui encouragent la transparence des entreprises. Ça permet aux investisseurs d'avoir plus confiance en leurs choix financiers et d'exclure certains fonds qui ne sont pas alignés avec ces critères. Ça peut être, par exemple, des fonds qui financent des énergies fossiles, de l'armement, de la déforestation ou des secteurs polluants, par exemple. Les entreprises et les investisseurs ont tout intérêt à prendre en compte ces critères. L'opinion publique est de plus en plus sensible à ces questions, vous le savez bien. Maintenant qu'on a mieux compris ce qu'était qu'un investissement dit durable vient la question de la performance financière. 


Une étude publiée il y a deux mois au sein de l'Université de New York a repris mille recherches sur les cinq dernières années concernant les investissements ESG et leurs performances. Parmi les conclusions, il ressort que les fonds durables ont une meilleure performance sur le long terme. Mais aussi que les fonds durables font mieux face aux crises sociales et économiques. Par exemple, pendant la crise financière de 2008, mais aussi pendant la crise mondiale que l'on vit actuellement liée au coronavirus. Les investissements ESG ont été plus résistants et performaient même mieux que les investissements conventionnels.La troisième conclusion qu'on retiendra de ce rapport, c'est que la bonne performance des fonds durables s'explique notamment par des facteurs intermédiaires comme une meilleure gestion du risque, la place à l'innovation, une meilleure efficacité opérationnelle, etc. 


Les chiffres de MorningStar corroborent aussi ses conclusions. Dans la crise sanitaire, les fonds durables ont mieux résisté que leurs équivalents traditionnels. Et derrière tout ça, on peut dire qu'à priori, c'est pas une simple tendance. Dès 2022, les firmes de l'Union européenne vont devoir faire preuve de plus de transparence, mais aussi de solidarité et doivent définir leurs objectifs pour la lutte contre le changement climatique et comment elles vont s'adapter à celui-ci. 


Si vous êtes encore là et que vous êtes captivé par notre discours, j'en suis ravie, mais du coup vous devez sûrement vous demandez comment investir durable, vous en tant qu'individus. Déjà, je dois vous le dire : si vous faites le tri des déchets, que vous vous déplacez à vélo, vous manger moins de viande, même une de ces choses, c'est déjà un bon début, mais vos actions quotidiennes, même si elles sont essentielles, elles ont un impact vraiment relatif si on les compare au poids de votre argent. 


On le réalise encore trop peu, mais l'argent qui dort à la banque ne dort pas vraiment. Vous pouvez, par exemple, appeler votre conseiller pour vous informer sur ce que finance votre argent. Si vous n'êtes pas satisfait de la réponse, vous pouvez voir si vous pouvez changer ses allocations. Si aucun choix satisfaisant vous est proposé, pourquoi pas changer d'établissement ? Il y a aujourd'hui des établissements qui se basent sur la transparence, qui partagent les mêmes valeurs que vous, des établissements en qui vous pouvez avoir confiance et surtout, qui vont vous partager de l'information. 


Vous pouvez aussi lire notre article ou regarder notre vidéo pour savoir ce que finance votre épargne. Et enfin, vous pouvez partager cet article à vos proches et cette vidéo, parce qu'ensemble, on peut changer les choses. On espère que ce sujet vous a plu et n'hésitez pas à vous abonner, à commenter, à nous écrire. On aime beaucoup échanger avec vous et on revient la semaine prochaine pour un nouveau sujet.


cetTE VIDeO vous a plu ? partagez lA !
Épargnez pour demain — dès aujourd'hui.
Démarrez une simulation gratuite et sans inscription
Démarrer une simulation
Plus de vidéos...
Se créer des revenus pour la retraite, en réduisant ses impôts
Tout comprendre de la retraite
Se créer des revenus pour la retraite, en réduisant ses impôts
Investir dans un fonds durable pour préparer sa retraite, une bonne idée ?
Finance Verte
Investir dans un fonds durable pour préparer sa retraite, une bonne idée ?
[Interview] “Le travail indépendant existe depuis bien plus longtemps que le salariat”- Hind Elidrissi
Tout comprendre de la retraite
[Interview] “Le travail indépendant existe depuis bien plus longtemps que le salariat”- Hind Elidrissi
[Interview] “Ce qui me motive, m’éclater en rencontrant et en apprenant” - Samuel Durand et le futur du travail
Tout comprendre de la retraite
[Interview] “Ce qui me motive, m’éclater en rencontrant et en apprenant” - Samuel Durand et le futur du travail
[Interview] "Je n'ai jamais joué autant collectif qu'aujourd'hui" - Alexis Minchella et le futur du freelancing
Tout comprendre de la retraite
[Interview] "Je n'ai jamais joué autant collectif qu'aujourd'hui" - Alexis Minchella et le futur du freelancing
[Interview] Travailler plus mais mieux, le futur du travail et de la retraite vus par Laëtitia Vitaud
Tout comprendre de la retraite
[Interview] Travailler plus mais mieux, le futur du travail et de la retraite vus par Laëtitia Vitaud
[Interview] “Un business freelance, c’est un travail d’échange de valeurs entre deux êtres humains.” - Thomas Burbidge et sa vision de l’indépendance.
Les nouvelles de Caravel
[Interview] “Un business freelance, c’est un travail d’échange de valeurs entre deux êtres humains.” - Thomas Burbidge et sa vision de l’indépendance.
Moins de 30 ans, pourquoi épargner pour sa retraite ?
Les nouvelles de Caravel
Moins de 30 ans, pourquoi épargner pour sa retraite ?